Une lecture du livre de Job - 8ème partie

     Une lecture du livre de Job, 8ème partie

 

Ce commentaire est le développement d’un cours dispensé pour l’élévation de l’âme de Michael Nissim ben Shim’on, parti trop tôt. Avec l’espoir qu’Hachem apporte la consolation à sa famille, et que cette étude y contribue

 

Le discours d’Elihou

 

par Yona Ghertman

Yona 1

 

La critique d’Elihou à l’encontre des trois compagnons de Job ne cible pas leurs théories en elles-mêmes. Son propos n’est pas d’exclure les hypothèses, mais de stigmatiser la confusion entre une thèse emprunte de relativité et une vérité absolue, que chacun croit détenir. Aussi ne faut-il voir aucune incohérence dans le fait que son discours emprunte des idées déjà exprimées par ses prédécesseurs, comme le note le Rambam : « Le lecteur, en considérant ses paroles, s’étonne d’abord, croyant qu’il n’ajoute absolument rien à ce qu’avaient dit Eliphaz, Bildad et Tsofar, et qu’au contraire, il ne fait que répéter leurs idées par d’autres termes et avec plus de développements. En effet, il ne fait autre chose que réprimander Job, décrire la justice divine et les merveilles de l’univers et (proclamer) que Dieu n’est affecté ni par la vertu de l’homme pieux, ni par le pêché de l’impie, mais toutes ces choses, les amis de Job les avaient déjà dites » (Guide III, 17)

Selon l’auteur du Guide des Egarés, la spécificité de cette nouvelle intervention tient en la mention d’un ange intercesseur (malakh mélits) intervenant à deux reprises pour guider l’homme, ainsi qu’en la description du phénomène prophétique, les deux thématiques étant intrinsèquement liées dans son esprit. Elihou viendrait donc enseigner à Job, et donc à nous, les mécanismes de la providence, et notamment les conditions pour se placer dans un rapport transcendantal avec Dieu. Il n’est pas clair, cependant, en quoi ce jeune sage répond-t-il précisément aux interrogations existentielles de Job concernant la souffrance du juste et la félicité du mécréant. Aussi convient-il dans un premier temps de se pencher sur quelques versets choisis, illustrant sa théorie spécifique, avant de réfléchir sur d’autres versets susceptibles de constituer une réponse franche aux problématiques jobiennes.

 

Lire la suite :

Une lecture du livre de job 8Une lecture du livre de job 8 

 

 
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau