La Torah et les sciences

LA TORAH ET LES SCIENCES

ou mille années de controverses

 

par Henri INFELD

 

Résumé :

 

Il y a plusieurs opinions parmi les Sages du Talmud au sujet de la place des sciences profanes au sein de la Torah. La controverse textuelle se transforme vite en virulente polémique dans les époques postérieures, et ce jusqu'à nos jours. L'auteur présente une étude historique  afin de comprendre ces différentes visions de la culture non-juive chez les plus grands maîtres du Judaïsme.

book-infeld.jpg

 

En savoir plus : ICI

 

CRITIQUE :

Le titre est trompeur. En le découvrant, on s'attend à un énième développement sur le fait que la Torah n'est pas incompatible avec les progrès scientifiques. En réalité rien de tout ça. Par "Sciences", I. Infeld fait référence à la culture profane sous ses différents aspects. Il s'agit donc d'une histoire des controverses autour de "Torah ouMada", terme désignant l'acceptation des apports intellectuels de la modernité dans certains courants de l'orthodoxie.

L'analyse est intéressante, les références sont nombreuses. On apprend beaucoup sur des auteurs que nous fréquentons dans nos études quotidiennes sans vraiment les connaître, ainsi que sur leurs relations entre eux. H. Infeld tente également avec brio de répondre à des questions de fond sur les différentes approches tentées par les maîtres des différentes générations : Pourquoi le Maharal s'est-il opposé à R. Azaria dé Rossi dans son interprétation des aggadoth du Talmud, alors que lui-même a recherché le sens profond de ces récits talmudiques ? Quelle est la portée du système inauguré par le Rav S.R Hirsch, le fameux "Torah im derekh eretz" ? etc.

De nombreux points sont ainsi traités, surtout chez les Richonim et les A'haronim. On peut cependant regretter que les sougyoth de base du Talmud ne soient que mentionnées et non étudiées en profondeur. Ceci-dit l'ouvrage ne se veut pas un livre d'étude, mais plutôt un livre qui l'accompagne, dans le sens où la connaissance de l'histoire de ces controverses permet de remettre de nombreux textes de Richonim et d'A'haronim dans leurs contextes.

 

 

Éditeur: Gallia

Nombre de pages : 327

Commentaires (2)

1. nathaniel (site web) 14/11/2012

H Infeld a continue avec "Education et judaisme" aux Presses Universitaires de France.C plus court (150 p environ)
Il reprend tout ces themes brillamment.La conclusion est que c'est effectivement l'approche de Hirsch (retrouver des enseignements de Torah dans la culture profane, former des baalei batim ayant un limoud serieux plutot que des talmudistes de genie etc...) qui a le plus d'impact aujourd'hui.

2. yona-ghertman (site web) 14/11/2012

Merci pour ce commentaire Nathaniel. J'avais connaissance de ce livre, et également d'un changement de cap chez l'auteur, mais je ne savais pas qu'il visait l'approche de "Torah im derekh eretz". C'est très intéressant de voir comme l'auteur a évolué dans son point de vue. Puisque dans l'édition que je présente ici il écrit explicitement que l'approche hirschienne n'a pas eu la portée espérée (pp. 212-217, Torah im derekh erets et ses limites).

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 23/09/2012