Cantiques de l'âme

CANTIQUES DE L’ÂME


par Julien DARMON

 

 

Résumé :

 

Traduction du commentaire du Malbim (R. Meïr Leibusch 1809-1879) sur Chir ha-Chirim : une analyse pointue d'un texte biblique difficile d'accès. En plus des références à la littérature talmudique, on remarquera également une grande ouverture vers des philosophes de différentes époques. Une Introduction de Julien Darmon éclairera le lecteur sur la présente étude.

 

cantiquesdelame-1.gif

 

 

Plus de détails : ICI

 

CRITIQUE :


Le commentaire du Malbim sur Chir ha-Chirim n'est pas aisé d'accès. Les habitués de l'étude talmudique peinent à comprendre un texte qui emploie des termes et des concepts peu fréquents par ailleurs (même dans les autres commentaires du Malbim). La publication d'une traduction française, qui plus est accompagnée de notes, s'avère donc être un apport pour tous. On regrette cependant que le texte hébreu n'accompagne pas sa traduction, ce qui restreint un peu l'aspect "limoud" (étude).

L'introduction s'avère aussi importante pour replacer le commentaire dans son contexte, que l'auteur resitue d'une manière agréable, malgré quelques affirmations dépourvues de références. On reste au final sur l'impression d'un travail érudit qui a incontestablement sa place dans toutes les bibliothèques.

 


 

 

Éditeur : Verdier

Nombre de pages : 288

 

 

Commentaires (1)

1. Yeho 26/04/2016

De mon point de vue, l'apport fondamental du commentaire du Malbim est de rapprocher
- le verset de 1 R: "Shlomoh écrivit 3000 (Aleph) mashal et 5 ET 1000 (Aleph) shir."
- avec l'architecture de shir hashirim.

Malbim divise ainsi le shirh ashirim en 5 chapitres suivis d'une annexe correspondant aux 7 derniers versets.
Cette annexe est distinguée à la synagogue le vendredi soir: c'est à ce moment-là que les fidèles chantent tous ensemble.
Par ailleurs, les 3 premiers versets de cette annexe commencent chacun par un Aleph.
Malbim nous rappelle ainsi que la division du chant du roi Shlomoh en 8 chapitres n'a pas de sens. Elle a été imposée par un eveque anglais.
Grace au Malbim et son shirei haNefesh nous reapprenent à lire le 9e cantique de l'histoire comme il a été conçu.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 23/09/2012