Tiqqounê Ha-Zzohar

TIQQOUNE HA-ZzOHAR

 

Traduit, annoté et commenté

par Nessim et Michaël SEBBAN

 

L1812

 

Depuis quelques années, Michaël Sebban s'efforce à faire connaître la sagesse du Zohar au public francophone, notamment par le biais de son association très active, le Beit haZohar. Après avoir commencé à publier plusieurs tomes du Zohar suivant l'ordre du 'Hok léIsraël, il publie maintenant l'introduction du Tiqqounê Ha-Zzohar, un "texte majeur de la littérature zoharique", se présentant comme une longue méditation sur le premier mot de la Torah, "Au commencement / Béréchit".

Aux côtés de Nissim Seban, il démontre une grande connaissance de la littérature rabbinique liée au Zohar, ainsi qu'une grande maîtrise de la langue du texte, l'araméen du Zohar, qui n'est pas facile d'accès, car se distinguant sur plusieurs points de l'araméen auquel sont habitués les talmudistes. La forme choisie est par ailleurs très pédagogique, grâce à une traduction au mot-à-mot et une présentation claire et espacée, ligne par ligne. Contrairement à la traduction de C. Mopsik, celle-ci est davantage littéraliste que littéraire, se refusant à introduire des interprétations en son sein, chaque commentaire étant indiqué en marge du texte traduit.

Le sens premier du texte traduit est difficile à saisir pour des lecteurs peu habitués aux concepts du Zohar, mais les auteurs tentent de les guider en précisant les différentes lectures existantes, et comment situer tel ou tel passage en fonction de l'interprétation des différentes écoles cabbalistiques. Quel est l'intérêt d'une pareille étude pour un non-cabbaliste ? Pouvons-nous vraiment prétendre percevoir les secrets profonds enfouis entre les mots du texte comme semblent le faire les spécialistes en la matière ? Sans aller jusque-là, ce travail a l'avantage d'initier l'étudiant à un pan de l'étude juive méconnu, voire fantasmé, lui montrant qu'il existe également une structure rigoureuse et une exégèse précise dans la littérature zoharique.

 

 

 

Nombre de pages : 360

Editeur : Beit HaZohar

Commentaires (2)

1. Mickael 07/07/2016

Est-ce que c'est un ouvrage bilngue ? Genre : page de gauche en yvrit, page de droite en tsarfatit ?

2. yona-ghertman (site web) 10/07/2016

Cher Mickael, le texte est bilingue, avec la traduction en français au-dessous du texte du Zohar. A bientôt j'espère. Yona

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/07/2016