La chute du visage

La chute du visage

 

par Franck Benhamou

 

Franck

 

Il n’est pas possible d’interdire un sentiment. Or la Torah le fait, à au moins une reprise : ne désire pas la femme d’autrui ainsi que ses biens. Un tel constat ne serait pas sans conséquences : irait-on jusqu’à produire des hommes coupés de ce qu’ils ressentent ? N’est-ce pas la voix la plus directe pour s’emparer de l’esprit ?  Même s’il existe d’autres interdits qui approchent de cette problématique, l’interdit portant sur le désir nous parait particulièrement emblématique : d’une part il figure parmi les dix commandements, étant le dernier il les rassemble tous, mais son étrange prégnance dans le monde chrétien en a fait l’étendard d’une religion qui coupe l’esprit du corps. En est-il ainsi ? 

 

Lire la suite : 

La chute du visage sejLa chute du visage sej

 

 

 

Nombre de pages : 17

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau