Droit talmudique et droit des nations (tome 5)

DROIT TALMUDIQUE ET DROIT DES NATIONS

(Tome 5)

 

par le Rav Abraham WEINGORT

 

 

Résumé :


Le cinquième tome de la série « Droit talmudique et droit des nations » aborde de nouvelles thématiques talmudiques en mettant l’accent sur les perspectives éthiques et juridiques. Dans la lignée des précédents ouvrages, l’auteur propose de comparer des sujets du droit hébraïque aux autres législations, aussi bien anciennes que contemporaines.

 

Rencontres tome 5 

 

Critique :

On trouve dans ce nouveau tome deux différences majeures par rapport aux précédents :

-Premièrement, par rapport à la présentation des textes, l’auteur délaisse la configuration « limoud » (étude), consistant à présenter chaque source traitée en hébreu, puis en français, avant de l’analyser. C’est un style plus linéaire que l’on retrouve cette fois-ci. Les amoureux du texte en seront un peu déçus, car le livre n’a plus la forme d’un « cours de Talmud » comme les précédents. Cependant, les lecteurs habitués uniquement aux ouvrages en français s’y retrouveront peut-être plus facilement.

-Deuxièmement, quant au fond, si les développements juridico-talmudiques sont encore bien présents (« la loi ne vise-t-elle que le cas général », « la bonne-foi dans les litiges », etc.) le Rav Weingort a choisi de mettre davantage l’accent sur la « pensée juive ». On trouve ainsi plusieurs analyses qui s’éloignent du juridique pour se focaliser sur l’éthique, à travers des commentaires sur la Torah ou les récits talmudiques (aggadote) et midrashiques. Les réflexions sont intéressantes, parfois même novatrices, et intéresseront sans doute un public plus large, bien que l’étudiant en droit hébraïque regrettera de ne pas trouver ce qu’il cherchait originairement dans l’ouvrage. Ce dernier pourra alors se rabattre sur les quelques parties plus techniques, dans lesquelles on retrouve le talent indubitable de Rav Weingort, en tant que talmudiste et juriste.

Un dernier point mérite d’être souligné pour rendre compte du livre : Les nombreuses anecdotes y étant rapportées donnent une dimension orale -assez appréciable- à l’enseignement dispensé. L’auteur parle de son maître, le célèbre Rav Weinberg, mais également du 'Hafets Haïm, ou du Sabba de Slabodka et d’autres grands maîtres de la Torah dont il partage les « histoires » pour illustrer son propos. Si cette démarche s’éloigne encore de l’aspect juridique, elle ne manque pas de faire participer le lecteur à l’ouvrage, d’autant plus que le Rav Weingort rapporte régulièrement les remarques de ses propres élèves, marquant implicitement la différence vitale entre l’atmosphère d’un beth ha-midrash et celle d’un amphithéâtre.

 

 

 

 

Editeur : Lichma

Nombre de pages : 267

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 03/01/2015