Une rhétorique du silence

 

Une rhétorique du silence


Le thème du silence dans le discours talmudique

 

par Franck BENHAMOU

Franck


Lorsque Maïmonide explique un texte sur l’importance du silence, il fait un long développement sur…la parole, ses faits et ses méfaits . Lorsque le Maharal développe la question du silence , il ne lui consacre que sept pages, dont trois où il se contente de recopier le texte de Maïmonide, les « chemins de la parole »  en revanche  en feront quarante. Pour qui est habitué au joyeux brouhaha du beith hamidrach, les bibliothèques ressemblent à des hôpitaux pour convalescents : quiconque étudie en silence s’abruti dira le Talmud .  C’est pourquoi il est étonnant de lire dans le traité Psa’him  : 
« Rabbi Hiyah dit : le silence est bon pour les sages, à plus forte raison pour les abrutis, car ‘même un idiot qui se tait est pris pour un intelligent ‘, à plus forte raison un sage qui se tairait ». 

 

Lire la suite : 

SilenceSilence

 

Nombre de pages : 4 

Difficulté : Accessible à tous

 

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau